Agnès VERLET

9, rue de Navarre
75005 Paris
Tél. : 01 43 31 40 14
06 87 17 68 33
averlet@wanadoo.fr

Le 2e jeudi du mois
à 21h15
au local
1re réunion le 8 octobre

Avec la collaboration de Monique BOUCHILLOUX et Marianne ROSE

Nous reprenons notre parcours de recherche sur les rapports qu’entretient la fiction (et particulièrement le récit) avec certains aspects de la clinique et de la théorie psychanalytiques. La période de crises que nous vivons, avec son étrangeté, a suscité des récits, des fictions, des fantasmes, des traumatismes, des mythes, des personnages, et ce surgissement de narrations nouvelles ne sera pas sans incidence sur notre travail.
Sans perdre de vue Le Fou d’Elsa d’Aragon (et son importance pour Lacan, sur laquelle nous reviendrons), nous partirons cette année de la Gradiva de Jensen (et de l’essai de Freud), dont chacune des apparitions sur les ruines de la ville pétrifiée suscite un récit ou un rêve. Les rapports de Freud avec la littérature sont bien connus, mais son utilisation du texte de Jensen nous amènera à interroger, plus largement, son rapport avec la fiction (roman, théâtre, mythes, contes…), la fonction qu’elle a dans l’élaboration théorique et la transmission, autant que dans la pratique analytique. Notre réflexion portera ensuite sur la fiction dans les temporalités et les modalités de la narration : récit historique, romanesque, autobiographique ; histoire, témoignage et écriture de l’histoire ; oralité, écriture et voix dans le conte ; récit post-traumatique.
Reprenant la question du trauma, nous aborderons à nouveau les questions de la fiction et de l’histoire, de la fiction et du témoignage, du vrai et du faux (fictif et factice), en renouvelant l’invitation différée de Nicole Pot-Jalladeau, membre assesseur à la Cour d’appel du droit d’asile.
Comme les années passées, nous remplacerons le séminaire de juin par une journée de travail le samedi 19 juin 2021, à la SPF, où les participants auront l’occasion de développer une question qu’ils auront élaborée au cours des années précédentes.

Le séminaire est ouvert aux membres et aux auditeurs libres de la Société de Psychanalyse Freudienne.

Bibliographie
Louis Aragon, Le mentir-vrai, Gallimard, Folio, 1997
Pierre Fédida, L’absence, Gallimard, NRF, 1978.
Sigmund Freud, Le délire et les rêves dans la Gradiva de Jensen, précédé de Wilhelm Jensen, Gradiva, une fantaisie pompéienne, Gallimard, NRF, 1993 ; Cinq psychanalyses, Payot, 1977.
François Hartog, Évidence de l’histoire, Gallimard, Folio/Histoire, 2005.
Philippe Sand, Retour à Lemberg, Albin Michel, 2019.
Agnès Verlet, « En cheminant avec Gradiva », Les Lettres de la SPF, n°10, 2003.
Donald Winnicott, Jeu et réalité, Gallimard, NRF, 1975.