Monique DAVID-MÉNARD

29, place du Marché Saint-Honoré
75001 Paris
01 42 96 25 69
mo.davidmenard@gmail.com

Le 1er mercredi du mois
Ce séminaire se tiendra de janvier à juin 2022
à 21h
au local
1re réunion le 5 janvier

Plusieurs initiatives récentes ont relu ou vont relire Au-delà du principe de plaisir, le texte de Freud de 1920, en remettant au travail cent ans plus tard les débats qu’il suscite depuis sa parution. Les éditions Campagne Première vont publier en 2022 l’ouvrage collectif L’hypothèse de la pulsion de mort et l’analyse de la destruction, qui fait suite au colloque de la Société Internationale de Psychanalyse et Philosophie (SIPP) qui s’est tenu à Paris en 2018.
En ouvrant en janvier 2022 un séminaire sur la portée de Au-delà du principe de plaisir, nous souhaitons débattre, avec nos collègues de la SPF et des autres associations analytiques, des thématiques parfois convergentes, parfois divergentes, qui se sont exprimées dans ces initiatives.
– Lorsque Freud recourt à la spéculation biologique cherche-t-il vraiment le point où se rejoindraient biologie et psychanalyse ? Ou bien raisonne-t-il en scientifique, instruit des théories biologiques qui lui étaient contemporaines, pour comprendre les mécanismes de répétition dans l’inconscient et les sexualités ?
– Comment s’articulent pulsions de mort et destructivité dans l’analyse des guerres et la violence des conflits politiques ?
– Qu’est-ce que l’hypothèse de la pulsion de mort apporte de différent dans la clinique de la répétition et comment éclaire-t-elle la fin d’une analyse ?

On s’inscrit en m’écrivant.