Existe-t-il une spécificité de l’inconscient chinois ? La pensée chinoise est-elle soluble dans la pensée freudienne, dans l’ouverture qu’en propose Lacan ? Quel est le rôle de l’écrit et de la parole dans l’acte analytique ? L’insertion de la psychanalyse en Chine met-elle en question la possibilité même de sa transmission ?
Avec beaucoup de précision, Philippe Porret retrace le cheminement mouvementé de l’introduction de la psychanalyse dans l’empire du Milieu, tout en décrivant la Chine rêvée des psychanalystes européens. Les différents courants psychanalytiques qui s’y expriment aujourd’hui, héritages des liens de la Chine avec les anciennes puissances coloniales, manifestent les enjeux d’une mondialisation en cours et d’une liberté nouvelle.

Philippe Porret, psychanalyste et écrivain, membre associé de la Société de psychanalyse freudienne, a publié : Attendre et voir : l’échographie obstétricale, Ramsay, 1986 ; Le Ciel est rouge (roman), éditions Brault de Bournonville, 1997 ; Vagues et cyprès (poèmes), éditions Danièle D., 2004 ; Joyce McDougall, une écoute lumineuse, Campagne-Première /, 2005.


Parution : 03 septembre 2008
ISBN : 978-2-91578-940-9
Pagination : 320 pages
Prix : 22.4 €