Tout au long de notre existence, le sens de la vie nous est donné par les personnes, mais aussi par les choses qui nous entourent : les pierres, les arbres, les fleuves, les maisons, les objets. Chaque civilisation doit arriver à distinguer et à conjuguer l’humain et le non-humain, le corps et l’histoire, la vie et la mort : moments cruciaux et formes du vivant qui fondent l’expérience du monde, et que le psychanalyste rencontre dans la cure.
Ainsi, le champ psychanalytique est traversé par la dimension esthétique, patrimoine de tout être humain. L’esthétique nous met en contact avec les valeurs de la vie ; elle promeut aussi le soin de soi et des autres. Elle amène la psychanalyse à conjuguer éros et logos, la poésie et la raison, la musique et la pensée, en produisant un saut anthropologique qui permet le dépassement du nihilisme et de la barrière érigée entre la science et l’art.


Parution : 25 mars 2020
ISBN : 978-2-37206-055-4
Pagination : 320 pages
Prix : 25 €