Les avancées de la médecine et des neurosciences ouvrent des perspectives de progrès, mais elles négligent souvent, dans le même mouvement, le désarroi psychique du sujet.
Les impératifs liés à la rentabilité et au quantitatif, ainsi que la recherche de la suppression immédiate des symptômes sont incompatibles avec le temps nécessaire à une véritable écoute. Or, la relation avec le patient est fondamentale. Le sujet qui souffre risque de disparaître derrière la technique et voir sa parole confisquée ; plus que jamais, la maladie prend la place du malade.
Des médecins, des psychiatres et des psychanalystes s’insurgent contre cette « appropriation de l’humain » par les stratégies de laboratoire et les contraintes des lois du marché. Au-delà de la spécificité de leurs pratiques respectives, chacun est amené à repenser les fondamentaux de sa discipline et à réfléchir à la possibilité d’une éthique commune.

SELIM ABOU – CHAWKI AZOURI – ÉDOUARD AZOURI – ALAIN DIDIER-WEILL – DOMINIQUE GUYOMARD – PATRICK GUYOMARD – ADNAN HOUBBALLAH – JOYCE MCDOUGALL – ALDO NAOURI – ÉLISABETH ROUDINESCO – DANIEL WIDLÖCHER.


Parution : 01 octobre 2003
ISBN : 9782915789553
Pagination : 240 pages
Prix : 22.4 €