Traduit de l’espagnol par Anne-Cécile Druet

« Quiconque, en société, dans une grande ville d’Argentine, oserait mettre en doute l’existence de l’inconscient ou du complexe d’Œdipe se trouverait dans la même position que s’il niait la virginité de la Vierge Marie face à un synode d’évêques catholiques. »
Au carrefour de l’histoire intellectuelle, politique, culturelle et sociale, l’étude rigoureuse de Mariano Ben Plotkin montre l’originalité de l’implantation de la psychanalyse en Argentine. Face aux États-Unis et à l’Europe, plus particulièrement à la France, traversant l’expérience péroniste, violentée par la dictature militaire, la psychanalyse  s’est imposée d’une manière singulière dans ce pays.

Mariano Ben Plotkin, argentin, est historien, docteur en histoire à l’université de Californie (Berkeley),  chercheur  au CONICET et président de l’Instituto de Desarrollo Económico y Social en Argentine.  Il a publié de nombreux livres dont : Argentines on the Couch. Psychiatry, Society and the State in Argentina, 1880-1970, University of New Mexico Press, 2003 ; La privatización de la educación superior y las ciencias sociales en la Argentina. Un estudio de las carreras de Psicología y Economía, Buenos Aires, CLACSO, 2006 ; The Transnational Unconscious. Essays on Psychoanalysis and Transnationalism, Londres, Palgrave-Macmillan, 2009, en collaboration avec Joy Damousi.


Parution : 01 octobre 2010
ISBN : 9782915789614
Pagination : 384 pages
Prix : 24.4 €