Obéir malgré soi, accepter l’insupportable, construire sa propre servitude, sont autant de conduites paradoxales magistralement mises en évidence par La Boétie, aujourd’hui souvent réduites à un effet du masochisme.
En s’appuyant sur son expérience de psychanalyste et en se soutenant des approches théoriques majeures de la question, Jacques Félician apporte un nouvel éclairage sur la clinique du servile.
Sans oublier les limites de l’expérience analytique, il montre comment la psychanalyse, en s’opposant à toute adhésion aux discours de maîtrise, aide à trouver son chemin au-delà de la servitude.

Jacques Félician est psychiatre et psychanalyste. Il a été un membre actif du Quatrième Groupe. En 1965, il fonde le Bureau d’aide psychologique universitaire de Marseille et le dirige pendant plusieurs années, et participe aux activités du Groupe de psychothérapie institutionnelle avec François Tosquelles, Jean Oury et Félix Guattari. En 1981, il adhère à la Convention psychanalytique. Il y crée avec Pierre Ginesy la revue Césure. Il assurera dans le cadre du Collège international de philosophie des séminaires sur Hölderlin. Il a collaboré à de nombreuses revues dont Topique  et  Césure.


Parution : 14 mars 2007
ISBN : 9782915789287
Pagination : 188 pages
Prix : 19.3 €