Nicole AUFFRET
8, rue Jacques Louvel Tessier
75010 Paris
06 66 06 46 05

Le 2e lundi du mois
à 20h30
8, rue Jacques Louvel Tessier, 75010 Paris
1re réunion le 11 octobre

Dans l’article de 1965, « Le prix de l’indifférence à l’égard de la recherche psychanalytique », publié dans Conversations ordinaires (Gallimard, 1988), Donald W. Winnicott, cherchant à préciser la singularité de la recherche psychanalytique, écrit : « Chaque analyste fait de la recherche mais elle n’est pas planifiée, parce qu’il est obligé de suivre les besoins changeants et les étapes de maturation de la personne en analyse. Il ne peut se soustraire à cette loi. On ne fait pas dévier un traitement pour les besoins de la recherche, et jamais le cadre d’une observation ne peut être reproduit. Le mieux est que l’analyste regarde en arrière pour voir ce qui s’est passé, le compare à la théorie et modifie la théorie en conséquence. »
Nous nous proposons de traduire cette démarche ainsi : Jeu et réalité et La nature humaine nous accompagneront dans la mise au travail de la singularité dont semble porteur le concept de « créativité » de Winnicott. La méthode proposée sera : partir d’une réflexion collective sur l’exposé clinique d’un des membres du groupe, mettre en commun la lecture des textes cités dans notre réflexion et, peu à peu, partager ce que chacun entend par ce concept de « créativité ».

Le nombre de participants est limité à dix. Pour s’inscrire, me téléphoner.