Recension dans Dialogue 2018/2 (n° 220), pages 137 à 141
Par Jessica Jourdan-Peyrony

Dans ce nouvel opus des éditions Campagne Première, une proposition originale et déroutante nous est offerte de penser la clinique de la folie, ses conséquences mais aussi ses causes, en lien avec l’évolution sociétale.

Comme nous le percevons au fil des interventions, la folie vient toujours sonder les frontières entre soi et l’autre, les auteurs convoqués ici montrent à quel point il peut être parfois stimulant pour la pensée de dépasser certaines de ces frontières pour mieux percevoir sa subjectivité dans une perspective dynamique.

Pour lire la recension dans son entier cliquez ici