Le visiteur du cabinet de Freud ne peut que remarquer l’accumulation d’objets antiques. Freud collectionne rêves, mots d’esprit, lapsus… et antiquités.
Michelle Moreau Ricaud analyse avec beaucoup de pertinence le rôle de cette passion dans l’invention de la psychanalyse et nous fait comprendre les ressorts du désir de chaque collectionneur.

Psychanalyste, docteur en psychologie clinique, membre du Quatrième Groupe, chercheuse associée au Centre « Psychanalyse et Médecine » (univ. Paris-Diderot), Elle est secrétaire scientifique de l’Association internationale d’histoire de la psychanalyse. membre de la Société médicale Balint, présidente de la Maison Sándor Ferenczi-Paris.
Elle a publié Cure d’ennui. Écrivains hongrois autour de Sándor Ferenczi, Paris, Gallimard, 1992 ; Michael Balint. Le renouveau de l’École de Budapest, Toulouse, Érès, 2000, rééd. 2007, et a collaboré à de nombreuses revues françaises et étrangères.


Parution : 16 février 2011
ISBN : 9782915789669
Pagination : 164 pages
Prix : 18.3 €