Pierre ISENMANN

5, rue de la Douane
67000 Strasbourg
Tél. : 03 88 24 52 80
pierre.isenmann@club-internet.fr

Créer du lieu, « Geste d’ombre »

L’année ouverte et ses incertitudes nous renvoient à la question du lieu. Der Ort sagt, disions nous, « le lieu dit » tant qu’il reste lieu d’échange, de partage, d’écoute de ce qui ne se sait pas. « Geste d’Ombre » ouvert à ce qui vient.
Dans nos échanges viennent tour à tour :
L’Artelieu (Pescara), lieu d’une rencontre, d’une amitié par-delà les frontières et les langues. Traces d’un agir avec ses rituels et ses règles pour la liberté de dire dans un langage fait de traces de peinture, de signes du corps, pour porter à la scène la poésie d’un devenir. Nous parlerons d’art et de thérapie.
Le Théâtre du peuple, scène ouverte sur le monde, comme celle du 15 août à La Borde, créée, construite par les charpentiers du verbe sur les sentiers de la folie.
La Fabrique du Dire à la jointure de nos voix. Polyphonie dans la diversité de nos métiers et engagements. Il s’agira bien de poursuivre ce chemin de rencontre entre ces métiers où se joue la question du devenir d’un autre (éducation, soin, thérapie) et cet autre Lieu (ce lieu de l’Autre) pour lequel « l’artiste est l’ambassadeur infatigable : musicien, il nous fait ouïr l’inouï ; peintre il nous fait voir l’invisible ; danseur, il fait toucher l’immatériel. » (Alain Didier Weill, Les trois temps de la loi, )

Avec Dominique BOLITT, Martine FRÉZOULS, Albert HILBOLD, Christiane MOTZ-GRAVIER.

En partenariat avec Les Ateliers de Lecture (35 rue du Schnockeloch, 67000 Strasbourg)