Résister, le mot est sur toutes les lèvres… Méfiance donc et interrogation. Que dit le mot « résistance » quand on le rapporte à l’acte d’exister par et dans la littérature et la poésie ?
En psychanalyse, la résistance est du côté du moi. L’existence concerne un sujet dans son venir au monde. Le mot de portance prend en compte la dimension de ce qui résiste en nous pour ex-sister.
L’imagination est constitutive de notre capacité d’accueillir le réel. Comment penser la création avec les déterminations existantes et la production de nouvelles formes ou images qui renouvellent la pensée et l’action ? Notre faculté d’imaginer résiste à toute objectivation et fait « vaciller » la distinction du sensible, du corporel et de l’intelligible. Elle nous ouvre à une autre temporalité, d’anticipation et d’ouverture au monde.

Avec :
Sarah Brunel , philosophe, auteur d’articles consacrés à l’œuvre de Henri Maldiney
Alain Freixe, poète, membre de l’association des Amis de l’Amourier. Auteur de Vers les riveraines (2013) et Contre le désert (2017).
Joël Clerget, psychanalyste. Auteur de Corps, image et contact. Une présence à l’intime (2014). En cours de rédaction : Venir au monde

Lieu : dans les locaux de l’Agora tête d’Or, 93, rue Tête d’Or, 69006 Lyon
Participation aux frais, à régler sur place : 10 €
Renseignements et inscription obligatoire : joel.clerget@free.fr