Martine BACHERICH

57, rue de l’Université
75007 Paris
Tél. : 01 45 44 21 00
martinegranoff@gmail.com

Monique DAVID-MÉNARD

29, place du Marché Saint-Honoré
75001 Paris
Tél. : 01 42 96 25 69
mo.davidmenard@gmail.com

Le 1er mercredi du mois
à 21h
au local
1re réunion le 2 octobre

Nous nous proposons de poursuivre notre travail sur la notion de vérité dans l’analyse en réfléchissant sur la nature de notre attente et l’authentification de ses émergences dans la clinique.
Le désir d’analyse n’entrave-t-il parfois la voie d’accès à la vérité du sujet ? Prenons-nous la mesure de nos préjugés, incluant nos présupposés théoriques dès la première rencontre ? Disposons-nous de la liberté nous autorisant à entrevoir l’inattendu, savoir l’accueillir et le laisser advenir dans son étrangéité ? Le constat que,
dans telle ou telle cure, « ça marche », et le désir reconnu qu’il en soit ainsi, ne valident peut-être que notre croyance à l’accession à sa vérité pour le sujet ? Corrélativement, ce constat ou ce désir que « ça marche » ne nécessitent-ils pas de réajuster en permanence notre position et notre questionnement, d’inventer des voies, afin de nous donner la chance d’y parvenir ?
Ce dernier point renvoie pour ce qui concerne aujourd’hui à des visées thérapeutiques inconciliables selon les différentes écoles ou formations et, dans l’histoire de la psychanalyse à ses débuts, aux divergences premières entre Ferenczi et Freud.

On s’inscrit en nous écrivant.