Claudine LANZAROTTI
10, passage de la Tour de Vanves
75014 Paris
Tél. : 06 66 63 21 89
claudine.lanzarotti@gmail.com
Léa SAND
116, rue du Chemin Vert
75011 Paris
Tél. 01 48 06 16 50
lea_sand@hotmail.com

Le 3e mercredi du mois
à 21h
au local
1re réunion le 16 septembre
16/09, 18/11, 16/12, 20/01, 17/03, 19/05, 16/06

Freud a écrit en même temps Le Mot d’esprit et les Trois essais. Il rédigeait tantôt l’un, tantôt l’autre selon son état d’esprit, ce qui montre bien les liens entre ces deux textes1 : le compromis entre l’interdit et son contournement, le transfert de la charge pulsionnelle de l’agir vers le langage. Notre séminaire explore ces mêmes sujets à travers certains épisodes bibliques et grâce au lexique hébraïque*.
Nous avons commencé par ce qui spécifie le langage humain – son équivocité – et souligné que Freud a inventé la psychanalyse en passant de la polysémie à l’amphibologie, c’est-à-dire l’écoute concomitante des différents sens d’un même mot.
Guidés par le Mot d’esprit et utilisant certaines traductions littérales – Caïn (Acheté), Abel (Buée), Isaac (Il rira) –, nous avons parcouru les rapports textuels entre rire et loi, rire et sexualité, rire et négation. Avec Babel, nous avons approfondi les relations dialectiques entre nomination, création et séparation. Puis nous avons mis au travail les questions du nom propre, du Nom-du-Père et de la non-nomination du Dieu biblique, mise en place de l’altérité radicale. Avec le personnage de Joseph, nous avons ouvert la question du rêve et de l’interprétation. Et nous allions étudier quelques sens de la racine hébraïque « rêve » – pain, guerre, maladie –, lorsque le confinement a commencé. Après un temps de sidération, nous avons décidé de continuer, en ligne, pour penser l’inquiétant et la crise (en hébreu : brisure, bifurcation, contrat, matrice, interprétation) dans laquelle nous étions tous plongés.
Cette année, un mouvement de spirale nous conduira vers des thématiques nouvelles (entre autres, l’exil, métaphore de la division, et la répétition) en lien par d’autres angles avec celles déjà abordées, et toujours par le biais du travail sur le langage. Cette recherche « à la lettre près » a pour projet d’enrichir le mouvement de notre pensée d’analystes et d’étudier comment, ainsi que l’a formulé Lacan, « la pratique de la lettre converge avec l’usage de l’inconscient2 ».

* Chaque mot hébreu étudié sera traduit. Il n’est absolument pas nécessaire de connaître l’hébreu pour assister au séminaire.

Le séminaire est ouvert à tous les membres et auditeurs libres. On s’inscrit en envoyant un mail aux deux responsables.

1 Ernest Jones, La vie et l’œuvre de Sigmund Freud, PUF, 2006.
2 Jacques Lacan, « Hommage fait à Marguerite Duras, du ravissement de Lol V. Stein » in Autres Écrits, Seuil, 2001.