Nous avons appris avec une très grande tristesse la disparition de Pierre LELIÈVRE, qui était médecin psychiatre et Membre affilié de la SPF. Les obsèques ont eu lieu samedi 11 janvier, à 14h30, au cimetière de Vaugirard (320 rue Lecourbe, 75015 Paris).

“Notre cher ami et collègue, Pierre Lelièvre, nous a quittés à l’aube de l’année 2020, le samedi 4 janvier dernier, à l’âge de 78 ans. Je garde le souvenir de sa haute et large stature qu’il savait animer d’un sourire souvent étonné et bien davantage encore qu’il savait rendre merveilleusement accueillant. Pierre Lelièvre était de ces psychanalystes qui allient leur formation de psychiatre à la découverte freudienne, et se consacrent au soutien de personnalités exposées à des failles psychotiques sévères et ce, tant dans leur pratique privée que dans l’exercice de leurs responsabilités au sein du secteur psychiatrique public, ce qu’il fit de 1976 à 2003 à Maisons-Alfort. Mais Pierre, qui était un homme de passions et de fidélités, a construit la singularité de sa pratique à travers sa rencontre en 1971 avec François Tosquelles, psychiatre espagnol et libertaire, dans un lien de transfert et d’amitié qui se poursuivit jusqu’à la disparition de l’inventeur de la psychothérapie institutionnelle. Depuis quarante ans, notre ami trop tôt disparu passait une partie de son temps dans son atelier où des tableaux petits ou grands, toujours étonnants, requéraient ses soins, son attention, son inventivité, mais sans rien perdre de son attention ni de ses soins à l’égard de ceux qu’il ne pouvait imaginer abandonner d’aucune façon… Un homme rare.”
Marcianne Blévis