Dominique BONNAFÉ

8 bis, rue Barthélemy
75015 Paris
Tél. : 06 07 24 03 48
dl.bonnafe@gmail.com

Kathy SAADA

53, boulevard Saint-Martin
75003 Paris
Tél. : 01 42 72 36 56
kathy.saada@gmail.com

Les 1eret 3e lundis du mois
à 21h15
au local
1re réunion le 7 octobre

Au moment où Lacan entreprit ce séminaire, la relation d’objet avait, dans la théorie et dans la pratique analytiques, une place tout à fait centrale : l’objet était conçu comme pouvant être pleinement satisfaisant, objet harmonieux de la relation mère-enfant, objet adéquat de la maturité génitale.
Lacan critique cette théorie en relisant nombre de textes freudiens (Trois essais sur la théorie sexuelle, « Le petit Hans », « Un enfant est battu »…). Il en déduit que la relation d’objet n’existe pas comme telle chez Freud et que l’objet y est toujours marqué par le manque, insistant sur la discordance fondamentale qui s’entend dans le discours des analysants.
L’analyse de l’objet de la phobie et du fétiche permet à Lacan de dégager un étagement du manque : manque réel dans la privation, manque imaginaire dans la frustration, manque symbolique dans la castration. S’établit ainsi une nouvelle dialectique – objet, sujet, agent, manque, phallus – qui est un des piliers de l’enseignement de Lacan.
Nous ouvrirons notre séminaire à des intervenants extérieurs et nous souhaitons que les participants y interviennent aussi.

On s’inscrit lors de la première réunion ou en prenant contact avec nous.