Les éditions Campagne Première et la Société de psychanalyse freudienne ont la douleur d’avoir appris le décès brutal, le vendredi 8 juin 2018, de Jean-Daniel Causse, psychanalyste, membre de la SPF, professeur à l’Université Paul-Valéry de Montpellier, et auteur de Lacan et le christianisme, très récemment publié par les éditons Campagne Première.
Les éditions Campagne Première et la Société de psychanalyse freudienne présentent toutes leurs condoléances à sa famille et ses proches.
La soirée de présentation à la SPF de Lacan et le christianisme prévue le jeudi 21 juin 2018 en présence de Jean-Daniel Causse a été annulée.
Une présentation de ses travaux et publications sera organisée ultérieurement.

Hommage

Jean-Daniel Causse, n’est plus, qui fut un infatigable défenseur de la psychanalyse et de son éthique dans toutes les instances où il s’était engagé. Il est mort ce 8 juin 2018 à Montpellier. Il avait 56 ans.
Psychanalyste, professeur, auteur de nombreux ouvrages, directeur du département D’Études Psychanalytiques de l’Université Paul-Valery de Montpellier 3, d’une intelligence rigoureuse et brillante, c’est à l’homme, et à l’ami que je voudrais rendre hommage.
Il fut un homme ouvert.
Il ne cessa d’essayer d’entendre l’ouvert se dire dans l’épaisseur immense de la parole, l’épaisseur même de l’humain, cette sous-jacence psychique par où le possible trouve en nous sa possibilité d’être.
L’ouvert… au partage entre le dedans et le dehors, entre le monde et le sujet, entre la proximité amicale de l’autre nebenmensch et son retrait, parce qu’ Autre.
L’ouvert… où se tenir pour vivre en être humain, comme seul fondement de notre demeure commune, où viennent habiter ensemble ceux qui nous ont précédés, ceux qui sont nos compagnons du présent, et ceux qui nous succèderont.
Telle fut l’éthique de Jean-Daniel Causse, une présence qui par son écoute donnait à l’autre d’être dans ce lieu symbolique où, et seulement où, le sujet naît de se découvrir capable d’aimer, d’espérer, et d’être créateur.
Pascale de Charentenay
Montpellier, le 12 juin 2018