À l’Agora, de 14h30 à 17h
93 rue Tête d’or, 69006 Lyon

Nous vous invitons à participer à un débat qui questionnera, à partir de la clinique psychanalytique, la question des traumatismes.
S’il convient de rester dans le champ de ce qui fait « événement psychique », le trauma nécessite de tenir compte d’une pluralité d’autres espaces, en particulier le social. Quel impact a cet espace sur l’analyste et l’analysant et dans la relation analytique ? Il n’y a pas une mais des cliniques du trauma qui se manifestent selon des modalités singulières et multiples pour un même patient dans les psychothérapies comme dans les cures analytiques. En fonction des potentialités psychanalytiques des lieux d’accueil et des potentialités d’écoute de l’analyste, les destins du trauma peuvent prendre des configurations très variables. Comment aborder la complexité et l’enchevêtrement des traumas ? Comment travailler la question des enjeux psychiques entre trauma, destructivité et tendances annihilantes ?

Intervenants
Bernard DUEZ, membre de la SPF, professeur honoraire en psychopathologie
et psychologie clinique, Université́ Lyon 2.
Hélène OPPENHEIM-GLUCKMAN, membre de la SPF

Discutants
Joël CLERGET, membre de la SPF
Jean-Pierre DURIF-VAREMBONT, membre de la SPF, maître de conférences HDR émérite, Université́ Lyon 2

Frais de participation
– Membres et auditeurs libres de la SPF : participation incluse dans la cotisation
– Participation : 10 € – Étudiants : 5 €