Dans l’après-coup du colloque

« Au commencement était le mouvement« 

Racines prénatales de la vie psychique et relationnelle

Soirée-Débat le 13 juin 2024

à 21 h au local de la SPF

(Petite salle au sous-sol)

« En lien avec la proposition du forum des analystes de la SPF de donner une suite aux journées et colloques organisés par notre association, nous proposons une soirée-débat interne le 13 juin, autour du colloque du 9 mars, « Au commencement était le mouvement », racines prénatales de la vie psychique et relationnelle.

Pour introduire le débat :

Les avancées médicales, comme l’échographie qui nous donne à voir « le fœtus en action » ouvrent des questions fondamentales pour les analystes sur la « vie fœtale » et ses traces dans l’après-coup.

Par exemple :

Quelle est la place du corps, de la sensorialité, de la potentialité pulsionnelle dans la construction du sujet ?

Les traces fœtales s’inscrivent-elles dans la psyché et sous quelles formes et comment les repérer dans notre pratique analytique ?

Quels peuvent être les effets des images échographiques qui sollicitent le scopique sur la fantasmatisation parentale à une époque où l’image est omniprésente ?

Dans une approche nécessairement interdisciplinaire. Comment rester dans une position d’analyste ouverte et sans confusion des pratiques, toutes nécessaires, et des niveaux épistémologiques inévitablement différents ?

Nous pourrons échanger librement autour de ces questions et d’autres apparues au cours du débat.

Attention, nombre de places limitées.

Merci de bien vouloir vous inscrire en envoyant un mail au secrétariat à l’adresse suivante :

spsyfreudienne@orange.fr

Le comité d’organisation de cette soirée :

Maylis de La Saussay, Nicole Farges, Hélène Oppenheim, Alain Lemosof