Le matriciel à l’œuvre

Patricia ROSSI
68, rue Jean de Bernardy
13001 Marseille
Tél. : 04 91 08 81 98
rossi.pml@wanadoo.fr
Un jeudi par mois
à 20h30
La Boate
35 rue de la Paix, 13001 Marseille
12/10, 09/11, 14/12, 11/01,
08/02, 05/04, 24/05, 14/06

« Mémoire, archive, archéologie, histoire vivante, la gestation comme expérience biopoétique. Libérer la libido creandi de chaque femme, c’est donner sens, signification et orientation, à ce qui vient, à l’Avenir. Du creux du corps à la sculpture la plus accomplie, de l’œuvre d’être à l’œuvre d’art, la génésique, à la fois nature et culture, transcende la capacité spécifique des femmes en compétence symbolique, en mouvement de civilisation », Antoinette Fouque, « Genésique, Féminologie III », Éditions des femmes, 2012.

Cette année, en poursuivant sur le champ épistémologique qu’a ouvert Antoinette Fouque grâce au paradigme non-phallocentré de la féminologie, nous aborderons la question de la création quand elle explicite « l’être née d’une femme » et l’enfantement. Pour commencer, nous lirons La Maison de l’inceste d’Anaïs Nin et Retable de Chantal Chawaf. La suite sera fonction des propositions des participant(e)s. Nous pourrons nous intéresser aux sculptures de Louise Bourgeois ou encore aux peintures de Paula Modersohn-Becker, et certainement inviterons-nous des collègues psychanalystes dont la recherche viendra croiser la nôtre.
 
On s’inscrit en me téléphonant ou en m’écrivant.